LIBERTY's Livres

Panier: 0

Jean Mayodon (1893-1967), Terres précieuses

LIB9724
LIB9724
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Prix :
28.00 €
Frais de port :
6.90 € vers
Temps estimé pour la livraison : 2‒3 jours ouvrés

Livraisonà0.01EURO  
Ajoutez 11.00 € d'achat à ce livre et bénéficiez des frais d'envoi réduits à 0.01 Euro vers la France.

eBay feedbacks

Détails de l'ouvrage

Auteurs :Dorothée Censier, Anne Lajoix, Véronique Ayroles, Judith Cernogora & Gérard Landrot.
Éditeur :Faton (2023)
Reliure :Broché (144 pages couleurs) 21 cm x 21 cm
Langue :Français
ISBN :978-2-87844-355-4
EAN :9782878443554
  • Notre note: 3 / 5
  • Votre note: 3 / 5
  • Note technique: 3 / 5

Description

Jean Mayodon (1893-1967), Terres précieuses, de D. Censier, A. Lajoix, V. Ayroles, J. Cernogora et G. Landrot, Ed. Faton, 21 cm x 21 cm, broché avec 144 pages couleurs

Cet ouvrage de 144 pages couleurs superbement illustré présente l'oeuvre de Jean Mayodon (1893-1967).
Jean Mayodon est l'un des grands céramistes du XXe siècle. À Sèvres, il rencontre le graveur Félix Bracquemond (1833-1914), Auguste Rodin (1840-1917), Émile-Antoine Bourdelle (1861-1929), Claude Monet (1840-1926), Henri-Edmond Cross (1856-1910) et la célèbre danseuse Isadora Duncan (1877-1927), dont il dessinera les danses sur ses vases.
C'est à Sèvres, dans la maison familiale, qu'il installe son atelier et construit un four. Au cours de ses années de recherche, il peint avec des oxydes métalliques, cherchant à dominer parfaitement les techniques de cuisson et les secrets du feu. Dans la lignée d'André Metthey (1871-1920) qu'il qualifie de « magicien de la couleur et de l'or », ses recherches l'amènent à la maîtrise de la cuisson de l'or pour mettre en lumière les couleurs les plus raffinées.
Passionné par les poteries précolombiennes, l'art persan, l'Antiquité grecque et étrusque, les Égyptiens, les fresques italiennes, il remet au goût du jour les histoires antiques et les légendes mythologiques : il dessine et décore ses pièces avec des rondes de nymphes, de centaures, de sirènes, de tritons, de dieux et des danseuses.
À partir de 1930, il confie le tournage à l'un des meilleurs tourneurs de la Manufacture de Sèvres. Jean Mayodon a exposé dans de nombreux salons (Salon d'automne, Exposition internationale des Arts décoratifs…). Conseiller artistique de la Manufacture de Sèvres, nommé au conseil d'administration de l'Institut français de la céramique, il devient en 1940 directeur artistique de la Manufacture de Sèvres, fonction dont il est démis en 1942. Pendant cette période, il crée pour la Manufacture plus de quatre-vingts formes de vases.
S'il abandonne alors la faïence, son matériau de prédilection, pour la porcelaine, il reste fidèle dans les décors à sa principale source d'inspiration : une Antiquité forte et joyeuse. La production personnelle de Mayodon comprend aussi des oeuvres de grande taille : fontaines, sculptures, panneaux décoratifs, etc. destinées à des demeures de particuliers, à des bâtiments officiels ou à de grands paquebots. Il participe ainsi à la décoration des paquebots Le Normandie, La Marseillaise et Le France.
S'inspirant de ceux qui ont renouvelé l'art de la céramique (Théodore Deck, Auguste Delaherche, Jean Carriès et particulièrement André Metthey), tant dans le décor que dans les formes et les matières, il cherche toutefois à renouer avec la tradition antique du vase aux formes et décors épurés.

Principaux chapitres de l'ouvrage :

  • Préface
  • Les liens qui unissent Jean Mayodon à la famille Marrey, de Dorothée Censier
  • Jean Mayodon, de Anne Lajoix
  • Diffuser l'art décoratif moderne au XXe siècle.
    Jean Mayodon et la galerie Rouard, de Véronique Ayroles
  • Jean Mayodon (1893-1967) à la manufacture de Sèvres, de Judith Cernogora
  • L'oeuvre de Mayodon sur mer, de Gérard Landrot
  • Le voyage en Égypte, de Gérard Landrot
  • CATALOGUE
  • Repères biographiques
  • Bibliographie

Les textes en Français sont de Dorothée Censier, Anne Lajoix, Véronique Ayroles, Judith Cernogora et Gérard Landrot.

Drapeau de l'Angleterre English description

Jean Mayodon (1893-1967), Precious earth

Details of the book

Author:Dorothée Censier, Anne Lajoix, Véronique Ayroles, Judith Cernogora & Gérard Landrot.
Publisher:Faton (2023)
Binding:Softcover (144 full color pages) 8 inches x 8 inches ( 21 cm x 21 cm )
Language(s):French
ISBN :978-2-87844-355-4
EAN :9782878443554

Editorial Reviews

Jean Mayodon (1893-1967), Precious earth, by D. Censier, A. Lajoix, V. Ayroles, J. Cernogora and G. Landrot, Ed. Faton, 8 inches x 8 inches ( 21 cm x 21 cm ), softcover book with 144 full color pages

This softcover book with 144 full color pages presents the works of Jean Mayodon (1893-1967).
Jean Mayodon is one of the great ceramists of the 20th century. In Sèvres, he met the engraver Félix Bracquemond (1833-1914), Auguste Rodin (1840-1917), Émile-Antoine Bourdelle (1861-1929), Claude Monet (1840-1926), Henri-Edmond Cross (1856-1910) and the famous dancer Isadora Duncan (1877-1927), whose dances he drew on his vases.
It was in Sèvres, in the family home, that he set up his workshop and built an oven. During his years of research, he painted with metallic oxides, seeking to perfectly master cooking techniques and the secrets of fire. In the tradition of André Metthey (1871-1920) whom he describes as a “magician of color and gold”, his research led him to master the cooking of gold to highlight the most refined colors.
Passionate about pre-Columbian pottery, Persian art, Greek and Etruscan Antiquity, the Egyptians, Italian frescoes, he brings ancient stories and mythological legends up to date: he designs and decorates his pieces with circles of nymphs, centaurs, mermaids, mermen, gods and dancers.
From 1930, he entrusted the turning to one of the best turners at the Sèvres Manufacture. Jean Mayodon has exhibited in numerous exhibitions (Salon d'Automne, International Exhibition of Decorative Arts, etc.). Artistic advisor to the Manufacture de Sèvres, appointed to the board of directors of the French Institute of Ceramics, in 1940 he became artistic director of the Manufacture de Sèvres, a position from which he was dismissed in 1942. During this period, he created more than eighty forms of vases for the Manufacture.
Although he then abandoned earthenware, his favorite material, for porcelain, he remained faithful in the decorations to his main source of inspiration: a strong and joyful Antiquity. Mayodon's personal production also includes large-scale works: fountains, sculptures, decorative panels, etc. intended for private homes, official buildings or large liners. He thus participated in the decoration of the liners Le Normandie, La Marseillaise and Le France.
Inspired by those who renewed the art of ceramics (Théodore Deck, Auguste Delaherche, Jean Carriès and particularly André Metthey), both in the decor and in the shapes and materials, he nevertheless seeks to reconnect with the ancient tradition of the vase with refined shapes and decorations.

The French texts are written by Dorothée Censier, Anne Lajoix, Véronique Ayroles, Judith Cernogora and Gérard Landrot.


Haut de Page