LIBERTY's Livres

Mon panier: 0

Satsuma de l'exotisme au japonisme

LIB7763
LIB7763
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
  • Prix éditeur : 30.00 €
  • Prix :   59.90 €
  • Frais de port : 0.01 € to

Envoyé sous 24 Heures
Livraisonà0.01EURO  Frais d'envoi réduits à 0.01 € pour la France

  • Notre note: 3 / 5
  • Votre note: 3 / 5
  • Note technique: 4 / 5

Détails de l'ouvrage

Auteurs :Christine Shimizu & Hiroyuki Yamashita
Éditeur :RMN (2007)
Reliure :Relié (176 pages couleurs) 22 cm x 28 cm
Langue :Français
ISBN :978-2-7118-5278-9
EAN :9782711852789

Description

Satsuma de l'exotisme au japonisme, Ed. RMN, 22 cm x 28 cm, relié avec 176 pages couleurs

Ce livre de 176 pages avec plus de 200 illustrations couleurs de céramique de Satsuma retrace l'histoire de la céramique Japonaise de Satsuma, l'histoire des relations internationales du fief de Satsuma, et présente des pièces Satsuma blancs, Satsuma noirs, porcelaine de Hirasa, Satsuma polychromes ainsi que les céramiques modernes...
Ce fut à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris de 1867 que le Japon fit sa première apparition officielle sur la scène internationale.
Trois délégations prirent part à cette manifestation : celle du gouvernement militaire japonais (shogunat), celle de Saga et celle du domaine de Satsuma, une province méridionale de l'archipel, forte d'une tradition d'ouverture aux pays étrangers.
Cette exposition lança définitivement la mode du Japon et de ses productions artistiques : le japonisme était né. Les céramiques de Satsuma, héritières de techniques venues de Corée et enrichies d'apports indigènes, ne tardèrent pas à susciter l'intérêt des amateurs et des collectionneurs, grâce à leur extrême diversité : les unes sobres (Satsuma noirs), les autres décoratives (Satsuma blancs), toutes remportèrent unanimement un franc succès durant la seconde moitié du XIXe siècle.
Les formes simples et les textures originales des objets de la cérémonie du thé et de la vie quotidienne ne tardèrent pas à attirer l'attention de potiers français, comme Jean Joseph Carriès et Paul Jeanneney, qui trouvèrent une source d'inspiration dans leurs revêtements sombres, animés de coulures et d'effets évoquant des peaux de serpent, de crapaud ou de requin.
D'autres formes plus complexes, souvent dérivées de la Chine impériale, étaient ornées de motifs naturalistes aux couleurs vives et aux rehauts d'or posés sur des fonds d'un blanc délicatement craquelé : elles étanchèrent la soif d'exotisme du public européen.
Artistes et ateliers, comme Gallé et Daum, s'emparèrent de ces décors pour ouvrir la voie à la modernité. En présentant les plus belles pièces des musées japonais etfrançais, cet ouvrage propose une rétrospective unique des céramiques de Satsuma, du XVIIe siècle au début du XXe siècle, et de leur influence sur la production française.
Les récentes fouilles archéologiques conduites dans la préfecture de Kagoshima (Satsuma) apportent un éclairage nouveau sur cette céramique encore mal connue.

Principaux chapitres de l'ouvrage :

  • Histoire des relations internationales du fief de Satsuma
  • Le Japon et les Expositions universelles parisiennes au XIXe siècle
  • La céramique japonaise et la céramique Satsuma
  • Les développements de la céramique de Satsuma
  • La céramique Satsuma et la cérémonie du thé
  • L'archéologie des céramiques de Satsuma de l'époque pré moderne
  • Etude en laboratoire de quelques pièces de Satsuma
CATALOGUE
  • La céramique des seigneurs
  • La céramique populaire
  • La céramique de Satsuma dans les collections Françaises
  • Satsuma et le japonisme

Les textes en Français sont de Christine Shimizu et Hiroyuki Yamashita.

English description

Satsuma, from exoticism to japonism

Details of the book

Author:Christine Shimizu & Hiroyuki Yamashita
Publisher:RMN (2007)
Binding:Hardcover (176 full color pages) 8-½ inches x 11 inches ( 22 cm x 28 cm )
Language(s):French
ISBN :978-2-7118-5278-9
EAN :9782711852789

Editorial Reviews

Satsuma, from exoticism to japonism, Ed. RMN, 8-½ inches x 11 inches ( 22 cm x 28 cm ), hardcover book with 176 full color pages

This hardcover book with 176 pages with over 200 color illustrations traces the history of Japanese Satsuma ceramics, the history of international relations of the Satsuma stronghold, and presents white Satsuma, black Satsuma, Hirasa porcelain, polychrome Satsuma pieces as well as modern ceramics...
It was on the occasion of the Universal Exhibition in Paris in 1867 that Japan made its first official appearance on the international scene.
Three delegations took part in this demonstration: that of the Japanese military government (shogunate), that of Saga and that of the domain of Satsuma, a southern province of the archipelago, strong of a tradition of opening to foreign countries.
This exhibition definitively launched the fashion of Japan and its artistic productions: Japonism was born. Satsuma ceramics, heirs to techniques from Korea and enriched with indigenous contributions, soon aroused the interest of amateurs and collectors, thanks to their extreme diversity: some sober (black Satsuma), others decorative (white Satsuma), all were unanimously successful during the second half of the 19th century.
The simple shapes and original textures of objects from the tea ceremony and everyday life soon attracted the attention of French potters, such as Jean Joseph Carriès and Paul Jeanneney, who found a source of inspiration in their dark coatings, animated by drips and effects evoking snakeskin, toad or shark skins.
Other more complex shapes, often derived from imperial China, were adorned with naturalist patterns in bright colors and gold highlights placed on a delicately cracked white background: they quenched the European public's thirst for exoticism.
Artists and workshops, such as Gallé and Daum, seized these decorations to pave the way for modernity. By presenting the most beautiful pieces from Japanese and French museums, this work offers a unique retrospective of Satsuma ceramics, from the 17th century to the beginning of the 20th century, and their influence on French production.
The recent archaeological excavations carried out in the prefecture of Kagoshima (Satsuma) shed new light on this still poorly known ceramic.

Contents:

  • History of international relations of the fief of Satsuma
  • Japan and the Universal Exhibitions in Paris in the 19th century
  • Japanese pottery and Satsuma pottery
  • Developments of Satsuma ceramics
  • Satsuma ceramics and the tea ceremony
  • Archaeology of Satsuma ceramics of the pre modern
  • Laboratory study of a few pieces of Satsuma
CATALOGUE
  • Ceramics of the Lords
  • The popular ceramics
  • Satsuma ceramics in French collections
  • Satsuma and Japonisme

The French texts are written by Christine Shimizu and Hiroyuki Yamashita.


Haut de Page