LIBERTY's Livres

Mon panier: 0

Les styles Transition et Louis XVI

Envoyé sous 24 Heures
Frais d'envoi réduits à 0.01 € pour la France   Rajoutez 29.00 € à votre panier pour bénéficier des frais d'envoi réduits à 0.01 Euro pour la France

Détails de l'ouvrage

Auteur : Anne Droguet
Éditeur : Ed. de l'Amateur (2004)
Reliure : Relié sous jaquette (160 pages couleurs) 23 cm x 25 cm
Langue(s) : Français
ISBN (EAN) : 978-2-85917-406-4 (9782859174064)

Description

Les styles Transition et Louis XVI, de A. Droguet, Ed. de l'Amateur, 23 cm x 25 cm, relié avec 160 pages couleurs

Cet ouvrage de 160 pages couleurs illustré présente les styles Transition et Louis XVI.
Près de 25 ans avant l'avènement de Louis XVI se font sentir les prémices du style qui porte son nom. Il s'inscrit en fait dans le néoclassicisme qui puise aux sources de l'art antique – romain, grec et égyptien – et perdurera sous différentes mutations jusqu'en 1830.
Ce style représente le premier épanouissement d'un art à la recherche du « Beau idéal », épris d'ordonnance, convaincu de la pureté et de la grandeur de l'art des Anciens, du bien-fondé de leur répertoire architectural et décoratif.
Ce renouveau, suscité par les découvertes archéologiques des sites d'Herculanum et de Pompéi, est une contre-réaction aux excès du rocaille, et est inhérent au désir de renouer avec la grandeur de la tradition de l'époque de Louis XIV.
Le style Louis XVI connaît plusieurs phases, que l'on peut définir ainsi : « triomphante » d'abord, de 1770 à 1778, allant de pair avec les années prospères et euphoriques de la société et la poussée des jeunes princes et de leurs exigences, puis, dans un second temps, de 1778 à 1785, « fleuri » sous l'impulsion de Marie-Antoinette qui acquiert une réelle position et influe sur les arts décoratifs par son goût tapissier et son amour pour les fleurs au naturel, mais également de ses beaux-frères qui demandent toujours plus de raffinement.
Les arts décoratifs atteignent des sommets de perfection à cette époque grâce à l'entremise des marchands merciers. Nourris d'influences diverses, les thèmes décoratifs empruntent tant au répertoire traditionnel classique et à la nouvelle iconographie exhumée des sites pompéiens, qu'au goût tapissier : noeuds, galons, drapés, lambrequins, festons, glands de passementerie, fils de perles.
La nature y a sa place, sous l'influence rousseauiste, et la figure revient en force : humaine, animalière ou encore hybride sous l'influence de la mythologie antique.
De 1785 à 1792, le style Louis XVI devient « sévère ». Sous la pression des crises financières et sociales se cristallisent les aspirations

English description

Transition and Louis XVI styles

Details of the book

Author: Anne Droguet
Publisher: Ed. de l'Amateur (2004)
Binding: Hardcover w/jacket (160 color pages) 9 inches x 10 inches ( 23 cm x 25 cm )
Language(s): French
ISBN (EAN): 978-2-85917-406-4 (9782859174064)

Editorial Reviews

Transition and Louis XVI styles, by A. Droguet, Ed. de l'Amateur, 9 inches x 10 inches ( 23 cm x 25 cm ), hardcover book with 160 full color pages

This hardcover book with 160 full color illustrated pages presents the French Transition and Louis XVI styles.
Almost 25 years before the advent of Louis XVI are felt the beginnings of the style that bears his name. It actually fits in neoclassicism that draws from the sources of ancient art – Roman, Greek and Egyptian – and continues through various transformations until 1830.
This style is the first development of an art in search of the "ideal beauty" loving order, convinced of the purity and greatness of the art of the ancients, the merits of their architectural and decorative repertoire.
This revival, sparked by the archaeological sites of Herculaneum and Pompeii, is a reaction against the excesses of the rococo style, and is inherent to the desire to reconnect with the size of the time of Louis 14th.
Louis XVI style knows several phases, which can be defined as follows: "triumphant" first, from 1770 to 1778, coupled with the prosperous and euphoric years of the society and pushing of the young princes and their requirements, then, in a second time, from 1778 to 1785, "flowery" under the impulse of Marie Antoinette who acquires an actual position and affects the decorative arts by his taste for tapestry and her love for natural flowers, but also her brothers in law who always demand more refinement.
Decorative arts reach perfection at this time, thanks to the intervention of mercers. Fed by diverse influences, decorative themes borrowed both the traditional repertoire classic and new iconography excavated of Pompeii than to the tapestries taste: knots, braids, drapes, valances, festooned, trimmings acorns and rows of pearls.
Nature has its place in Rousseau's influence, and Figure comeback: human, animal or hybrid under the influence of ancient mythology.
From 1785 to 1792, Louis XVI style becomes "austere". Under the pressure of social and financial crises aspirations crystallize to a return to virtue and civic and natural morality, the ancient heroic. Paradoxically they mingle with the naturalism derived from Rousseau's sentimentalism


Haut de Page