LIBERTY's Livres

Mon panier: 0

L'armée belge dans Grande Guerre, Uniformes et Équipements

Envoyé sous 24 Heures
Frais d'envoi réduits à 0.01 € pour la France   Frais d'envoi réduits à 0.01 € pour la France

Détails de l'ouvrage

Auteur : Pierre Lierneux
Éditeur : Verlag Militaria (2015)
Reliure : Relié sous jaquette (600 pages couleurs) 26 cm x 29.5 cm
Langue(s) : Français
ISBN (EAN) : 978-3-902526-76-2 (9783902526762)

Description

L'armée belge dans Grande Guerre, Uniformes et Équipements, de P. Lierneux, Ed. Verlag Militaria, 26 cm x 29.5 cm, relié avec 600 pages couleurs

Ce grand ouvrage de 600 pages couleurs présente, de manière exhaustive, les uniformes et équipements de l'armée belge à l'aide de plusieurs centaines d'objets d'époque.
Sur le plan militaire, l'armée belge surprit tout le monde par sa résistance, bien plus forte qu'attendue.
Si elle était modeste par ses effectifs (230.000 hommes), elle s'opposa à l'ennemi durant toute la guerre, acculée sur un lambeau du territoire partiellement inondé, et repartit à l'offensive à l'automne 1918. Dans ce contexte, la Belgique, victime de destructions importantes et du démantèlement systématique de son industrie, reçut prioritairement des compensations au moment de la signature des traités de paix.
Avec plus de 1650 photos en couleurs et en noir et blanc, ce livre est consacré aux uniformes et équipements de l'armée belge et autres institutions armées qui lui étaient apparentées, comme la garde civique et la Force publique du Congo. La bibliographie connue à ce sujet a jusqu'à présent été très réduite et limitée en un siècle à quelques articles et brochures.
Ce travail est inédit par son ampleur et peut donc prétendre servir de référence. Il s'appuie sur les immenses collections du Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire de Belgique, complétées par des collections particulières de manière à illustrer le plus grand nombre possible d'objets. Comme beaucoup d'armées de petits états, celle du royaume de Belgique marie en 1914 les influences des grandes puissances, s'inspirant tantôt de la France (uniformes), tantôt de l'Allemagne (équipements). Fruit d'efforts budgétaires, la silhouette des fantassins (infanterie de ligne, chasseurs à pied, carabiniers...), comme celle des cavaliers (guides, lanciers, chasseurs à cheval...), des artilleurs ou du génie avait été simplifiée, et ne se différenciait déjà plus guère, au niveau de chaque arme, que par une coiffure au caractère fort désuet.
Cette volonté d'uniformisation trouva sa conclusion logique lorsque, dépourvus de tout, les hommes furent dotés en 1915 de la tenue kaki, d'une coupe unique et d'inspiration anglaise, puis coiffée quelques mois plus tard du casque Adrien français. Les circonstances de la guerre ont néanmoinsmultiplié la provenance des matières premières et des équipements, venant de France, de Grande-Bretagne, d'Italie, de Russie, d'Argentine ou des États-Unis... autant d'objets devenus rares dans les collections.

Principaux chapitres de l'ouvrage :

  • Préfaces
  • Introduction
  • Les collections
  • L'armée belge de 1914-1918
Les tenues de 1914
  • Le cadre : corps des officiers, état-major et généraux en 1914
  • Albert 1er, le "Roi-Chevalier"
  • L'infanterie en pleine réforme vestimentaire
  • La cavalerie belge en 1914
  • L'artillerie belge en 1914
  • Le régiment du génie
  • Le corps de transport (le train)
  • Le service administratif
  • La gendarmerie belge
  • La garde civique
  • L'uniforme belge à l'épreuve du combat
  • Les prisonniers de guerre er les internés
  • Le service de santé
  • Les morts
Les tenues kaki de 1915-1918
  • 1915-1918: l'armée belge se pare de kaki
  • Les patrouilleurs
  • Les tireurs d'élite
  • La protection contre les gaz
  • L'officier belge en kaki
Sur tous les fronts
  • L'aviation militaire
  • La marine
  • Le corps expéditionnaire des autos-camions-mitrailleuses en Russie
  • La force publique du Congo belge
  • Règlement de 1915
  • Règlement de 1917
  • Bibliographie

Les textes en Français sont écrits sous la direction de Pierre Lierneux.

English description

The Belgian army during the Great War, Uniforms and Equipment

Details of the book

Author: Pierre Lierneux
Publisher: Verlag Militaria (2015)
Binding: Hardcover w/jacket (600 full color pages) 10 inches x 11-½ inches ( 26 cm x 29.5 cm )
Language(s): French
ISBN (EAN): 978-3-902526-76-2 (9783902526762)

Editorial Reviews

The Belgian army during the Great War, Uniforms and Equipment, by P. Lierneux, Ed. Verlag Militaria, 10 inches x 11-½ inches ( 26 cm x 29.5 cm ), hardcover book with 600 full color pages

This large hardcover book with 600 full color pages presents exhaustively, uniforms and equipment of the Belgian Army with hundreds of objects of the time.
On the military side, the Belgian army surprised everyone by its resistance, much stronger than expected.
If it was modest in its force (230,000 men), it opposed the enemy during the war, cornered on a flap partially flooded territory, and start on the offensive in the fall of 1918.
In this context, Belgium, victim of major destruction and of systematic dismantling of its industry primarily received compensation at the time of signing of the peace treaties.
With over 1,650 photographs, color and black and white, this book is devoted to uniforms and equipment of the Belgian Army and other armed institutions that were related to it, as the civic guard and Public Force of Congo. The bibliography known about it so far has been very limited and reduced in one century to a few articles and pamphlets.
This work is unique in its scope and can therefore claim to be a reference work. It builds on the huge collections of the "Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire de Belgique", supplemented by private collections to illustrate the greatest possible number of objects. Like many armies of small states, that of the Kingdom of Belgium in 1914 combines the influences of the great powers, sometimes inspired by France (uniforms), sometimes inspired by Germany (equipments). Fruit of budgetary efforts, the silhouette of infantrymen (line infantry, light infantry, carabiniers...), like the one of cavalry (army guides, lancers, cavalry...), artillery or engineering had been simplified, and already hardly differs, at the level of each weapon, only by a cap with an obsolete character.
This desire for uniformity found its logical conclusion when, devoid of all, the men were endowed in 1915 of khaki, a single cut garment of English inspiration, then capped several months later with the French Adrian helmet. War circumstances have nevertheless multiplied the sources of raw materials and equipments, coming from France, Britain, Italy, Russia, Argentina or the United States of America... many become rare objects in the collections.

Contents:

  • Forewords
  • Introduction
  • The collections
  • The Belgian army of 1914-1918
The military outfits of 1914
  • Supervision: the officer corps and general staff in 1914
  • Albert 1er, "Roi-Chevalier"
  • The infantry in full dress reform
  • The Belgian cavalry in 1914
  • The Belgian artillery in 1914
  • The Engineer Regiment
  • The transport army (train)
  • The administrative service
  • The Belgian gendarmerie
  • The civic guard
  • The Belgian uniform during fighting
  • Prisoners of war and internees
  • The health service
  • The dead
Khaki outfits 1915-1918
  • 1915-1918: the Belgian army puts on khaki
  • Patrollers
  • Snipers
  • Protection against gas
  • The Belgian officer in khaki
On all fronts
  • The aviation
  • The marine
  • The expeditionary force of armored cars, guns in Russia
  • The public force of the Belgian Congo
  • 1915 Regulations
  • 1917 Regulations
  • Bibliography

The French texts are written under the supervision of Pierre Lierneux.


Haut de Page