LIBERTY's Livres

Mon panier: 0

Le goût pour les Porcelaines de Chine et du Japon à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles

Envoyé sous 24 Heures
Frais d'envoi réduits à 0.01 € pour la France   Rajoutez 29.00 € à votre panier pour bénéficier des frais d'envoi réduits à 0.01 Euro pour la France

Détails de l'ouvrage

Auteur : Stéphane Castelluccio
Éditeur : Monelle-Hayot (2013)
Reliure : Relié sous jaquette (224 pages couleurs) 21 cm x 27.5 cm
Langue(s) : Français
ISBN (EAN) : 978-2-903824-78-5 (9782903824785)

Description

Le goût pour les Porcelaines de Chine et du Japon à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles, de S. Castelluccio, Ed. Monelle-Hayot, 21 cm x 27.5 cm, relié avec 224 pages couleurs

Ce livre de 224 pages très bien documenté et illustré par plus de 120 illustrations couleurs retrace l'histoire des porcelaines d'Extrême-Orient en France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Réalisé à partir d'archives inédites, cet ouvrage retrace les circuits commerciaux, l'évolution du goût et des usages de la porcelaine de Chine et du Japon aux XVIIe et XVIIIe siècles à Paris. Les contemporains privilégiaient l'effet d'ensemble à la qualité individuelle de chaque pièce. A table, les porcelaines du Japon étaient utilisées pour le service du dessert, apothéose du repas.
A partir de la fin du XVIIe siècle, les importations se diversifièrent et les nouvelles générations rejetèrent l'accumulation des bleus et blancs pour préférer les pièces polychromes et les céladons, présentées en moins grand nombre dans les appartements.
Les amateurs les mêlaient avec leurs collections de peintures et de bronzes, appréciant le contraste des matériaux. Le développement des montures de bronze doré fit des porcelaines orientales montées de véritables objets d'art.
Par le rôle important qu'elles jouèrent dans l'histoire du décor intérieur, les porcelaines de Chine et du Japon constituent un élément capital dans l'histoire du goût et des arts décoratifs européens aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Principaux chapitres de l'ouvrage :

  • Préface de Jean-Paul Desroches
  • LE XVIIe SIÈCLE
  • Les importations
  • La vente des porcelaines
  • Les prix
  • La diffusion de la porcelaine d'Extrême-Orient en Europe
  • Les usages
  • Les critères de choix des amateurs
  • Les bleu et blanc chinois
  • Les porcelaines émaillées japonaises
  • Les porcelaines émaillées chinoises
  • Les autres porcelaines
  • Les porcelaines ornées de décors façonnés
  • Les animaux et les figures humaines
  • LE XVIIIe SIÈCLE
  • Les importations
  • La vente des porcelaines
  • Les prix
  • Les usages
  • Les nouveaux critères de choix des amateurs
  • Les bleus et blancs
  • Les porcelaines émaillées japonaises
  • Les porcelaines émaillées chinoises
  • Les porcelaines monochromes
  • Les animaux et les figures humaines
  • Les catalogues de vente
  • Annexes
  • Glossaire
  • Sources manuscrites
  • Bibliographie
  • Index

Les textes en Français sont de Stéphane Castelluccio.

English description

The taste for porcelain of China and Japan in the 17th and 18th centuries in Paris

Details of the book

Author: Stéphane Castelluccio
Publisher: Monelle-Hayot (2013)
Binding: Hardcover w/jacket (224 full color pages) 8 inches x 11 inches ( 21 cm x 27.5 cm )
Language(s): French
ISBN (EAN): 978-2-903824-78-5 (9782903824785)

Editorial Reviews

The taste for porcelain of China and Japan in the 17th and 18th centuries in Paris, by S. Castelluccio, Ed. Monelle-Hayot, 8 inches x 11 inches ( 21 cm x 27.5 cm ), hardcover book with 224 full color pages

This hardcover book with 224 pages very well documented and illustrated with over 120 full color illustrations retraces the history of porcelain of the Far East in France in the 17th and 18th centuries.
Written from unpublished archives, this book traces the channels of commerce, the evolution the evolution of taste and uses of porcelain of China and Japan in the 17th and 18th centuries in Paris. Contemporaries favored the overall effect on the individual quality of each piece.At table, Japanese porcelain was used for the service of dessert, apotheosis of the meal.
From the late 17th century, imports became more diversified and new generations rejected the accumulation of blue and white to prefer polychrome pieces and celadon, presented in smaller number in apartments.
The amateurs mixed them with their collections of paintings and bronzes, enjoying the contrast of materials. The development of gilt bronze frames made mounted oriental porcelain real works of art.
By the important role they played in the history of interior design, porcelain of China and Japan are an essential component in the history of taste and European decorative arts in the 17th and 18th centuries.

Contents:

  • Foreword by Jean-Paul Desroches
  • THE 17th CENTURY
  • Imports
  • Selling china
  • Prices
  • Diffusion of the Far East porcelain in Europe
  • Uses
  • The selection criteria for amateurs
  • Chinese blue and white
  • Japanese enameled porcelain
  • Chinese enameled porcelain
  • Other china
  • Porcelain decorated with decorations
  • Animals and human figures
  • THE 18th CENTURY
  • Imports
  • Selling china
  • Prices
  • Uses
  • The new selection criteria for amateurs
  • Blue and white china
  • Japanese enameled porcelain
  • Chinese enameled porcelain
  • Monochrome porcelain
  • Animals and human figures
  • Sales catalogues
  • Annexes
  • Glossary
  • Manuscript sources
  • Bibliography
  • Index

The French texts are written by Stéphane Castelluccio.


Haut de Page